Consequences de l'étude de HERNAN sur les vaccinations

Cette étude entre en contradiction avec une dizaine d'études précédentes, parmi lesquelles figurent celles financées par les laboratoires mis en cause.

Les auteurs ne remettent pas en cause les bénéfices de la vaccination pour prévenir une infection potentiellement mortelle.

Les données présentées ne sont pas assez probantes pour introduire des changements de politique en ce qui concerne les programmes de vaccination préventive, commentent d'ailleurs toujours dans l'éditorial de la revue deux neurologues américains, les docteurs Robert Naismith et Anne Cross, de l'Université Washington à Saint Louis.

  • Néanmoins, à la demande de monsieur Philippe Douste-Blazy, ministre de la Santé et de la Protection Sociale, la Direction générale de la santé a réuni le Comité Technique des Vaccinations (CTV) afin d'analyser les données contenues dans cet article, ainsi que les opinions scientifiques qui ne manqueront pas de s'exprimer au plan international notamment dans le cadre de l'OMS qui estime d'ailleurs que cette étude ne fournit pas d'éléments convaincants en faveur de l'hypothèse d'un risque accru de sclérose en plaques et qui indique que les résultats présentés par les auteurs de ladite étude " ne justifient pas l'interruption ou la modification des programmes de vaccination contre l'hépatite B ".

Le CTV se prononcera sur d'éventuelles modifications des recommandations vaccinales actuelles, mais indique d'ores et déjà qu'un certain nombre de biais dans l'étude existe, notamment le fait qu'elle ne porte que sur un faible nombre de malades.

  • L'Affsaps, dans un communiqué en date du 14 septembre 2004, indique qu'elle procède actuellement à une analyse approfondie de l'étude, en collaboration avec ses experts. Elle a saisi également le groupe européen de pharmacovigilance. A l'issue de cet examen, une réévaluation globale des données disponibles à ce jour sur la sécurité d'emploi des vaccins contre l'hépatite B sera conduite si nécessaire.

Enfin, le jury de la conférence de consensus présidée par le professeur Marc Brodin se réunira afin de procéder à des auditions publiques statuant sur les enseignements à tirer de ces nouveaux résultats.



| CGU | Contact
Copyright © 2017 AAVAC France v2.35.5