Date : 27/09/2009

Christophe Moulin : « Je vais résoudre vos problèmes dans TV Magazine »

Chaque semaine, le journaliste va défendre les lecteurs de TV Magazine dans Sans aucun doute

Christophe Moulin, présentateur de Sans aucun doute sur TF1 Christophe Moulin, présentateur de
Sans aucun doute sur TF1

La célèbre émission de TF1 Sans aucun doute et TV Magazine s'unissent pour mieux répondre aux attentes des lecteurs et des téléspectateurs. Conseils, astuces, bonnes adresses... Tous les outils pour savoir défendre ses droits.

Comment aiderez-vous chaque semaine les lecteurs de TV Magazine ?
Christophe Moulin : Premier avantage, ils pourront disposer d'une équipe compétente : avocats spécialisés et spécialistes en matière de santé, construction, nouvelles technologies... Vos lecteurs bénéficieront également de l'ensemble de notre rédaction qui est là pour les écouter et les aider, en les accompagnant de A à Z dans la résolution de leur problème. Si cela est possible, nous aimerions pouvoir résoudre un cas précis chaque semaine.

Comment sélectionnez-vous les cas ?
Il n'y a pas de « petits » ou de « gros » cas. Un appel est lancé. Tous les sujets peuvent être abordés. La seule nécessité est de pouvoir s'appuyer sur des dossiers complets, afin de pouvoir agir vite. Nous invitons d'ailleurs les gens à avoir rapidement le réflexe Sans aucun doute et TV Magazine !

Télécharger l'article de TV Magazine (PDF | 3,13 Mo) Télécharger l'article de TV Magazine
(PDF | 3,13 Mo)

Quels conseils généraux donneriez-vous aux gens qui ont l'impression d'être dans une impasse ?
Premièrement : ne jamais faire confiance à des intermédiaires qui ne savent pas : la compétence est le seul moyen de dénouer un problème. Ensuite, il faut savoir que ce n'est pas parce que l'on doit affronter des puissants (administration, grande entreprise, marque, constructeur, hôpital...) que rien n'est possible. Enfin, il ne faut jamais perdre confiance ou courage.

Que répondez-vous à ceux qui dénoncent la dérive procédurière de notre époque ?
Ceux qui nous appellent ne sont pas procéduriers. Leur méconnaissance du système ne leur donne pas la possibilité de l'être. Ils sont tout simplement démunis, leurs problèmes sont réels et, souvent, ce sont eux les premières victimes des procéduriers.

Quelle fut votre plus belle victoire ?
Un homme devenu paraplégique après avoir été écrasé par un char de l'armée ne devait pas être indemnisé. Nous nous sommes battus pour lui et la Grande Muette a fini par céder. Finalement, chaque semaine, notre plus belle victoire est de nous sentir utiles.


Source : TV Magazine (27/09/09)

| CGU | Contact
Copyright © 2017 AAVAC France v2.35.5