Date : 14/10/2010

Pour le Figaro "le Médiator serait responsable de 500 à 1000 décès en France"

médicament Médiator, boîte 150 mg "le Médiator serait responsable de 500
à 1000 décès en France "

Le MEDIATOR est accusé d’avoir des effets secondaires particulièrement graves en favorisant la survenue de maladies des valves cardiaques et l’hypertension artérielle pulmonaire. Ces complications surviennent après la prise de MEDIATOR pendant quelques mois.

Cependant, de nombreux patients ont pris ce médicament pendant des années car le MEDIATOR est commercialisé depuis 33 ans et son retrait sur le marché ne date que de novembre 2009. Les chiffres de l’étude de la C.N.A.M. sont comparables à ceux indiqués dans la thèse de doctorat d’état de Docteur en pharmacie soutenue par Flore MICHELET à l’université de Rennes, il y a quelques mois.

Le Docteur Irène FRACHON, pneumologue au C.H.U. de Brest, avait publié un livre, en juin dernier, mettant en évidence les risques du MEDIATOR.

Il semble que la C.N.A.M. interrogée par de nombreux journalistes, conteste avoir précisé, dans son étude, que le nombre de décès suite à la prise de MEDIATOR pouvait atteindre le chiffre de 500 à 1000 morts.

Pour le Docteur D.M. COURTOIS, compte tenu des complications cardiovasculaires incontestables engendrées par ce médicament, il est recommandé à toute personne ayant pris du MEDIATOR de consulter son médecin généraliste et un cardiologue afin de diagnostiquer précocement une éventuelle complication.


En savoir plus : Association d'Aide aux Victimes du Médiator et de l'Isoméride

Site de l'association des victimes du Mediator Site de l'association de victimes
du Mediator et de l'Isoméride

Suite au nombre considérable de demandes d'aide dés le début de l'affaire de l'Isoméride, une association dédiée aux victimes de ce médicament et à leurs familles a été créé en février 2001.

L'AVI est une Association d'aide aux victimes de complications (cardiaque, pulmonaire, ...), suite à un traitement par le médicament MEDIATOR et le médicament ISOMERIDE, dans toutes leurs démarches pour obtenir une juste réparation de leurs préjudices.

| CGU | Contact
Copyright © 2017 AAVAC France v2.35.5