Date : 26/05/2011

Décès du bébé à l'hôpital : le père de Charly n'entamera pas une grève de la faim

Xavier Armandola a reçu mardi le dossier médical complet. Le combat est loin d'être terminé.

L'ultimatum devait expirer dans neuf jours. Après quoi Xavier Armandola prévoyait d'entamer une grève de la faim, seul recours pour crier son exaspération. Le 29 mars 2010, son nourrisson de cinq semaines, Charly, décédait au CHIC de Marmande dans des circonstances qu'il estime « troublantes ». Depuis, Xavier Armandola se bat pour récupérer le dossier médical complet durant la prise en charge du bébé, ainsi que celui de l'autopsie.

Hier, le père de famille a tenu une conférence de presse à son domicile de Miramont, épaulé par le docteur Dominique Courtois, président de l'Association d'aide aux victimes d'accidents corporels, (AAVAC) et de son avocat, Jean-Christophe Coubris, dans le but d'annoncer qu'il avait enfin reçu le dossier médical complet de la part du CHIC. Reste donc celui de l'autopsie. Le projet d'entamer une grève de la faim est de surcroît annulé.

Pourtant, Me Jean-Christophe Coubris avoue que beaucoup d'incohérences ont été relevées. « Il est écrit que le pédiatre est intervenu dans les quinze minutes qui suivent l'arrivée de Charly au centre hospitalier. Pourtant, d'après Xavier Armandola, il a fallu attendre 45 minutes avant que le nourrisson ne soit examiné. La description est bien différente de la réalité. » Des zones d'ombre persistent. Pourquoi a-t-il fallu attendre autant de temps ? Le docteur Courtois, également animateur d'une émission médicale sur RTL, ajoute avoir pris contact avec l'équipe dirigeante de l'hôpital à l'antenne. Cette dernière lui aurait alors répondu avoir perdu le dossier. « Et comme par miracle, mardi, Xavier Armandola est contacté pour aller le récupérer ... »

Philippe Seror, directeur de l'hôpital de Marmande, explique que les délais ont été longs notamment à cause du rapatriement du dossier médical parti en même temps que le corps de Charly au CHU de Bordeaux.

« Nous voulons rester entièrement transparents. Nous sommes là pour porter une écoute attentive au service des personnes. » Lundi, une enquête administrative va être ouverte au centre hospitalier.

À l'intérieur du dossier, quelques explications permettent de connaître les causes de la mort de Charly. « Il s'agirait d'un germe qui aurait été retrouvé dans les analyses, ajoute Xavier Armandola. Il y est écrit également que le problème viendrait de l'accouchement alors que mon épouse ne se souvient pas de problèmes particuliers. »

Pour protéger Maëlie

Xavier Armandola souhaite connaître la vérité pour protéger la soeur jumelle de Charly, la petite Maëlie. Maître Coubris entame une procédure pour récupérer également le dossier de l'autopsie et confier les documents à des experts. « Nous voulons juste connaître la vérité, ajoute-t-il. Il n'est pas certain que Charly aurait pu être sauvé, rien ne nous signifie une erreur médicale, mais il y a bel et bien un défaut de prise en charge. »


Source : Décès du bébé à l'hôpital - Le père de Charly n'entamera pas une grève de la faim



| CGU | Contact
Copyright © 2017 AAVAC France v2.35.5